Arabie Saoudite Info

Le premier site officiel de fact checking sur l'Arabie Saoudite

Vrai

L’Arabie saoudite accueille des réfugiés syriens

Introduction

Les informations véhiculées par certains médias peuvent parfois apparaître contradictoires. Le sujet étant complexe, il peut y avoir des incompréhensions de la part des journalistes. D’autres cherchent de toute évidence à véhiculer délibérément des contre-vérités.

 

Premier camp officiel de réfugiés syriens à Mafraq en Jordanie – Source : Flickr

Un flou sur la définition du mot « réfugié »

Depuis le début de la guerre en mars 2011, plus de 6 millions de Syriens ont été déplacés au sein de leur pays. A ce chiffre doivent s’ajouter les 5 millions de Syriens qui ont fui leur pays et qui sont communément appelés des « réfugiés ».

Le mot réfugié fait généralement référence aux « personnes bénéficiant d’une protection complémentaire et à celles qui bénéficient d’une protection temporaire », selon la définition du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Mais – et c’est là le problème du système des réfugiés – les calculs du HCR incluent seulement « les personnes reconnues comme réfugiées en vertu de la Convention des Nations Unies de 1951 / Protocole de 1967, Convention de 1969 de l’OUA » dans leurs chiffres.

L’Arabie saoudite ne faisant pas partie du protocole ou de la convention, le HCR ne prend pas en compte dans ses estimations les nombreux Syriens qui sont allés s’installer en Arabie saoudite.

Un traitement médiatique de la situation souvent peu représentatif de la réalité

Cela ne serait pas un problème si les médias n’utilisaient pas cette information de manière irresponsable. Plusieurs d’entre eux ont en effet publié des articles et des infographies pointant du doigt le fait que le « pays le plus riche du monde arabe » n’accueillait aucun réfugié.

Amnesty International a également déclaré dans un communiqué que « les six pays du Golfe – Qatar, Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Koweït et Bahreïn – n’ont offert aucune place d’accueil aux réfugiés syriens ». Or, ces autres pays du Golfe ne font pas non plus partie du protocole mentionné ci-dessus et ne sont donc pas non plus intégrés dans les statistiques.

Dans les faits, de nombreux Syriens ont déménagé en Arabie saoudite dès 2010. Les données de la Banque Mondiale montrent en effet une augmentation de 794% de la population syrienne dans le Royaume entre 2010 et 2013. En 2013, ils étaient un million et en 2016, environ 2,5 millions.

Certains médias se sont corrigés ou ont complété leurs déclarations. Ilmfeed.com a par exemple produit une infographie qui a été largement diffusée en septembre 2015.

 

Nombre de réfugiés syriens dans les Etats du Golfe – Source : Ilmfeed.com

 

Sources :